Impitoyable chasse aux gourmands

Une dizaine de bénévoles se sont donné rendez-vous le dimanche 22 juillet pour poursuivre impitoyablement la chasse aux gourmands. Il faisait très chaud entre les rangs. A Genval, avec cette sécheresse qui joue les prolongations, le chapeau de paille est devenu aussi indispensable que le verre à pied. Quand les douze coups de midi ont sonné, c’était bien agréable de se mettre à l’ombre pour siroter un solaris maison.

bdr

Pas de vacances pour la vigne

Alors que le départ des juilletistes a débuté, le vignoble, lui, ne se met pas en vacances.  Ce dimanche 8 juillet, les bénévoles ont continué la chasse aux gourmands et aux rameaux volubiles sous un ciel azur et des températures toujours aussi estivales. Un petit verre, sous la fraicheur des arbres à l’heure de l’apéro, a permis de refaire le monde en toute tranquillité …

dav