Du Languedoc à Genval

Un invité de marque a assisté à la 9e matinée de travail au vignoble de Genval, organisée samedi dernier: Didier Verschaeve, viticulteur belge installé à Cébazan, près de Béziers (appellation Saint-Chinian). Il a découvert le domaine du Beau Site plongé sous la canicule, les bénévoles à l’oeuvre pour désaltérer les tout jeunes ceps plantés il y a quelques semaines à peine. Il a prodigué des conseils et partagé ses rouges généreux.

La sécheresse sévissait depuis plusieurs semaines à Genval: il n’était pas tombé plus de neuf litres d’eau en un mois. Ce samedi matin, il était devenu urgent d’y remédier. Comme d’habitude avec les moyens du bord, un seau plongé dans le puits près de la serre, un tuyau tiré depuis la maison d’Alex, les bénévoles ont pu remplir les arrosoirs et abreuver un à un chacun des 661 pieds de vigne. Au préalable, un cratère avait été aménagé autour de chaque cep afin que la précieuse eau profite bien à ce dernier.

« Mais ils sont en pleine forme! », s’est exclamé Didier Verschaeve. « J’en ai planté en même temps que vous, il y a quelques semaines. Ils ne sont pas aussi bien portants, avec autant de feuilles qu’ici ». Didier en connaît un rayon dans le domaine du vin. Depuis 2005, il est vigneron à Saint-Chinian (Languedoc). Rien ne prédestinait cet ancien Bruxellois à embrasser une carrière viticole.

Economiste, il s’est installé dans le Midi, début 2000. Sans arrière-pensée, insiste-t-il, il a participé aux vendanges locales, avant de se prendre au jeu. L’homme cherchait une nouvelle orientation professionnelle, loin des bureaux, en plein air. Après quelques formations, il a acheté un domaine en 2005. Il possède près de 8 hectares et une vigne parfois très ancienne: certains pieds sont centenaires. Il regarde, amusé, les bénévoles s’activer au vignoble de Genval.

« Moi, je dois m’occuper tout seul de mes 8 hectares, c’est forcément une autre échelle, d’autres méthodes », confie-t-il. « Votre vignoble ne manque en tout cas pas d’atouts, avec sa belle pente, son exposition et puis tout ce soleil généreux ». Il distille de précieux conseils. Les fleurs en forme de jolies grappes sont enlevées afin que la plante n’y perde pas son énergie durant cette phase essentielle de sa croissance. Le vigneron estime qu’à terme les quelque 750 pieds de solaris, à Genval, pourraient produire près de 1.000 litres, soit 1.300 bouteilles!

Didier n’est pas venu les mains vides. Il a ramené quelques flacons de son cru. Le désormais traditionnel apéro de midi au vignoble se transforme en dégustation du Midi, conviviale en diable. Le rouge coule à flot: cinsault, grenache, carignan et syrah taquinent les papilles. Le vin de Didier réveille des souvenirs méridionaux nourris de canicule et de garrigue. Chacun peut apprécier sa production. Si au départ, Didier fournissait exclusivement la coopérative, le vin qu’il tire de la vieille vigne est diffusé auprès des connaisseurs (on pourra bientôt le goûter notamment chez Pierre et le Loup).

La plus jeune génération réclame. Si les ceps ont pu être abreuvés, il manque un peu d’eau, de jus ou de soda pour les enfants. « Il n’y a pas que le vin dans la vie », proteste l’un d’eux, dont on ne manquera pas de rafraîchir la mémoire quand la première cuvée sera servie, en 2016 ou 2017. La prochaine fois, il faudra aussi étancher la soif des plus jeunes. Il faut savoir mettre de l’eau dans son vin…

Plus d’infos

– sur le Mas de Sipière, domaine viticole situé à Cébazan dans l’Hérault, en appellation Saint-Chinian: www.masdesipiere.fr/

– pour savoir où le trouver en Belgique: cliquer ici.

– le restaurant Pierre et Leloup, à Genval, devrait servir ce vin à l’automne. Son chef, Pierre Leloup, est aussi parrain de pieds de vigne au Beau Site. Infos: 14 rue de la bruyère à 1332 Genval. Téléphone : 02 / 652.03.78. www.pierre-et-leloup.be

2 commentaires sur « Du Languedoc à Genval »

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s