A chaque pied de vigne son tuteur

Le dimanche 10 juillet, une matinée de travail était programmée au vignoble avec pour objectif de fixer un tuteur à chaque pied de vigne. Après la plantation en avril dernier, les conditions climatiques avaient été idéales: d’abord une canicule méridionale et puis beaucoup de pluie! Les pousses ont connu une forte croissance. Il était temps donc d’intervenir.

« Nous étions une vingtaine. Maintenant, ça ressemble vraiment  un vignoble », témoigne Joseph qui dirigeait la manoeuvre. Il fallait planter les tuteurs bien en ligne et fixer délicatement les pieds dessus. Non sans oublier de mettre un bouchon au sommet du tuteur pour la sécurité des bénévoles.

Michel Dalet ne s’est pas privé d’immortaliser la séance qui, comme d’habitude, s’est terminée par un apéro convivial sur le coup de midi. Voici ses photos et légendes, facétieuses comme il se doit:

On a ressorti la ficelleOn a ressorti la ficelle

Avec les tuteurs, cela a tout de suite une autre gueule!

La leçon de viticulture aux futurs exploitants

Le chef des cultures au café du commerce

On vient de Chaumont-Gistoux pour voir le travail réalisé

Un bon travailleur a toujours de bons outils, disaient les anciens

Un petit coup de main de la part d’un travailleur immigré de Chaumont-Gistoux est apprécié à sa juste valeur. Surtout lorsqu’il s’agit d’un ancien de Genval.

Protection de luxe

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s