Une vigne au pied du mur

En ce dimanche des élections communales, beaucoup de vignerons étaient aux urnes. Une bonne vingtaine de bénévoles qui avaient accompli tôt leur devoir électoral étaient toutefois présents pour cette neuvième matinée de travail au vignoble. Au programme, les préparatifs pour la plantation d’une nouvelle ligne de vigne, le long du mur est.

Ce mur de béton qui borde le chemin, côté est, n’offre pas le visage le plus riant du vignoble avec sa tignasse de barbelés. Comment faire d’une pierre deux coups pour gommer cet affront à l’esthétique? En plantant de la vigne à ses pieds, pardi! On pourra d’une part masquer le mur d’autre part agrandir le domaine: on ajoutera près de 30 pieds aux 661 déjà bien installés, frôlant donc un total de 700 ceps pour bientôt autant de bouteilles. Hips!

Le plan d’implantation du vignoble avait précisément été conçu pour laisser un passage carrossable suffisant – les nouveaux ceps seront collés contre le mur, ne rognant pas la largeur du chemin. Cette situation n’est pas sans avantage du point de vue viticole: le cépage Solaris qui a cours au domaine du Beau Site peut être vinifié en moëlleux. On peut imaginer que le raisin, bénéficiant de cette position plus à l’abri et de la réfraction de la chaleur fournie par le mur, la nuit, pourra permettre une micro-production de moelleux.

Mais il ne faut pas mettre la charrue avant les boeufs et les bouteilles avant les ceps. Pour planter les nouveaux pieds, il a fallu préparer le sol et dégager les mauvaises herbes, les buissons fous. Une équipe de bénévoles s’est attaqué à ce travail, tandis que d’autres ont dégagé les pieds de réserve mis en jachère, le long du mur côté est, à l’autre bout du vignoble.Fourche, bêche, sarcloir, tout l’arsenal était déployé.

En deux heures rondement menées, le travail a pu être accompli. Et comme le veut la tradition, le tintement de deux bouteilles a marqué midi et l’heure de l’apéro, l’occasion de goûter quelques Loire bien frais que le soleil venait réchauffer timidement. Le vignoble a pris de jolies couleurs d’automne que chacun put admirer. Les feuilles tombent, la sève descend. On pourra bientôt planter!

Un commentaire sur « Une vigne au pied du mur »

  • Bonjour,

    Est il encore possible de parrainer des pieds de vignes?

    Bien cordialement

    Philippe vandenabeele

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s