Après la vigne, il faut planter les piquets

141018MatineeVignoble3Au printemps dernier, près de 90 pieds de vigne ont été plantés au vignoble de Genval. En vue de leur futur palissage, il fallait planter des piquets et fixer les fils. Une opération rondement menée lors de la dernière matinée, ce week-end des 18 et 19 octobre. Une matinée de travail répartie sur deux jours où il fut aussi question de dégager les pourtours de la gloriette.

141018MatineeVignoble1Ce fut un week-end d’octobre exceptionnel dont les météorologues se rappelleront longtemps: plus de 25 degrés au thermomètre! L’été indien avait aussi posé ses valises à Genval. Au vignoble, il régnait une atmosphère délicieusement estivale. Cela tombait bien alors qu’il y avait fort à faire. Samedi matin, déjà, une poignée de bénévoles, parmi les plus fidèles, ont entrepris un travail lourd: retirer 10 piquets de tête et planter 30 piquets de métal. Une opération à réaliser assez rapidement avant l’hiver, avant que la terre ne devienne trop dure.

141018MatineeVignoble2Cela résonnait loin dans l’avenue: tac-tac-tac-tac. On aurait cru entendre un pic épeiche à l’oeuvre sur un arbre. Mais non, cela venait du vignoble. La fine équipe était en train d’enfoncer les piquets métalliques, armatures du palissage. Stéphan et Jacques se sont relayés à la masse. Ils ont mené un travail redoutablement efficace. En deux heures, tout était réalisé. Le dimanche, les fils ont pu être déjà fixés.

141009MatineeVignoble1L’autre tâche du week-end, poursuivie essentiellement dimanche (samedi, Paola s’y est déjà attaquée), consistait à dégager la gloriette située dans le bas du vignoble. Celle-ci était envahie par la végétation. François-Xavier – FX, l’opticien de la rue de la Station – coordonne la rénovation de l’édicule caché tout près de la serre.

141009MatineeVignoble4FX a retiré une série de pavés sur un chantier familial: ils serviront pour le sol de la gloriette et son pourtour. Ce sont les premières pierres posées pour sa rénovation. On l’entreprendra cet hiver et au printemps, de quoi ajouter encore une touche de charme champêtre au bas du domaine.

La gloriette mérite une bonne restauration. On pourra s’y abriter de la pluie ou de la chaleur, y goûter la fraîcheur de l’ombre, l’été, y prendre un petit verre. Vivement le retour du printemps!

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.