Des gourmands et des vrilles

DSC_8442Le vignoble de Genval était ouvert ce dimanche pour la 6e matinée de travail, un rendez-vous fixé par notre regretté et si estimé maître de culture, Joseph. La petite équipe de viticulture avait pris conseil auprès de nos amis du vignoble de Villers pour en fixer le contenu : épamprer et ébourgeonner la vigne.

DSC_8490En quelques semaines, la vigne a eu l’occasion d’exprimer sa volubilité : la végétation a profité du printemps et les sarments sont partis à l’assaut du ciel fort clément, les vrilles déjà déployées pour s’accrocher aux fils. C’est là qu’intervient le vigneron. Pour couper court aux extravagances du Solaris, concentrer la force du cep sur les futures grappes.

DSC_8511DSC_8465DSC_8472

DSC_8515Francis, Bernard, Stéphan et Alain avaient bien préparé le terrain et les bénévoles ont eu de quoi s’occuper dimanche matin. On apprend d’abord sa leçon (le rachet à bien préserver, les quatre ou cinq coursons à soigner et le reste à enlever), puis on met en pratique. Heureusement, nous étions en nombre et les équipes, souvent par deux, ont enchaîné les ceps.

DSC_8501Dans le même temps, Michel a posé des nichoirs en bas du domaine, ainsi qu’un hôtel à insecte qui a vite trouvé ses premiers occupants. Notre ami bricoleur a également fixé une plaque de la Fondation Roi Baudouin (attestant son soutien à notre projet) et une cloche sur un mur de la remise. Ledit carillon a été inauguré dès midi pour sonner l’heure de l’apéro. Les vignerons ont ouvert quelques bons flacons, non sans lever un verre à la mémoire de Joseph.

DSC_8522

DSC_8526Le domaine du Beau Site a été ouvert toute la journée, ce dimanche : il figurait au programme de Rix en balade, une journée de découverte de jardins dans la commune. Les badauds ont ainsi pu découvrir le vignoble, le matin en pleine activité, l’après-midi davantage au calme. Ils ont été conquis et nombre d’entre eux ont prévu d’y prévenir.

DSC_8521La prochaine occasion se présentera dimanche 21 juin. La matinée de travail permettra de finaliser le travail de la vigne (il reste quelques lignes à soigner). Ce premier jour de l’été marquera aussi la fête des parrains, les nouveaux (on fixera les badges sur les tout jeunes ceps), ainsi que les plus anciens. On partagera tous ensemble un pique-nique en mode auberge espagnole: chacun apporte à manger et à boire pour soi et un peu plus, on met tout en commun. A l’image de ce vignoble collectif.DSC_8528

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.