Le murmure de la vigne plantée

DSC_2230Les murs ont-ils des oreilles? La vigne plantée le long du chemin menant au domaine du Beau Site pourra souffler au passant: « Viens par là, viens t’aventurer sur ce sentier. C’est ici que se cache le vignoble de Genval ». Les pieds de Solaris seront comme une invitation. Ils pousseront à la maraude: lors des vendanges, les grappes ne seront pas récoltées sur ces quelques pieds en-dehors du domaine. Les voisins et curieux pourront venir goûter le raisin. Passé la clôture, attention, tout servira au vin!

DSC_2243Lors de cette 5e matinée de travail au vignoble de Genval, le dimanche 15 mai, les vignerons ont révisé les bonnes pratiques de la plantation. On mélange la terre et le terreau, on praline les jeunes ceps et on plante à environ 30 cm de profondeur. Attention le placement est affaire de rigueur: le mètre pliant est déployé pour se trouver à bonne distance du mur et des autres ceps. On remet de la terre, on arrose et on peut déjà passer au pied suivant.

DSC_2261

DSC_2303Le rang situé le long du mur côté est n’était pas le seul concerné par des plantations. Il fallait remplacer des ceps morts ou trop moribonds, éparpillés un peu partout, parmi les autres lignes. C’était l’occasion de vérifier aussi l’état général du vignoble et les craintes suscitées après les derniers épisodes de gel peuvent être écartées: si des bourgeons sont perdus, d’autres sont bien repartis sur la grande majorité des ceps. Le Solaris se porte bien. Il ne devrait pas y avoir de pertes. Peut-être un peu moins de production.

DSC_2249

DSC_2251Pendant que la plupart des vignerons mettaient les bouches doubles pour planter les pieds de vigne, d’autres nettoyaient le sol autour des ceps. Et un bénévole s’est essayé à une technique nouvelle au domaine: il a décrit un beau cercle autour de chaque pied de vigne, a ramené de la terre pour combler le trou, car « à force de retirer les mauvaises herbes et la terre qui va avec, on va creuser jusque de l’autre côté du globle« , dit-il. Saluons le travail de Pasquale: c’est fort esthétique en plus d’être efficace. On essaiera de reproduire sa technique dans les autres rangs de vigne.

DSC_2252

DSC_2330Après la matinée de travail, arrive le temps de l’apéro. Une fois la cloche sonnée, les verres ont tinté, remplis de rouges, blancs et rosés. Toutes ces activités donnent soif. La météo avait prédit des précipitations. Effectivement sur le coup de 12h30, la pluie est tombée. Il faut aussi arroser la jeune vigne qui a bien soif.

DSC_2333

 

 

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.