Michou Marlière nous offre une parenthèse au bord de l’eau

170307MichouMarliereChaque année, un écrivain donne son nom au millésime et un artiste apporte sa touche graphique. Pour le Villa Beau-Site 2015, la cuvée Bernard Tirtiaux, l’artiste Michou Marlière orne la contre-étiquette d’une très belle vue du lac de Genval. Rencontre avec l’artiste.

dsc_5042Michèle Marlière, « Michou » pour les intimes, habite à Genval depuis un quart de siècle. Elle a passé son enfance à Forest, avenue Albert. Mais elle a connu très jeune le quartier, sa marraine habitant au val de la Rivière. Lorsque, sur une carte postale ancienne, elle aperçoit des enfants jouer dans les méandres de la Lasne, cela lui rappelle des souvenirs de sa propre enfance.

La vie de Michou a connu aussi quelques boucles. Après des études en humanités artistiques et ensuite à Saint-Luc, elle a travaillé dans un bureau d’architecture d’intérieur, puis comme graphiste dans la pub pendant une dizaine d’années. Elle a créé la boutique « Imprévu » à Wavre, rue des Brasseries. Elle choisissait les collections, réalisait les étalages et en assurait la vente et la gestion , mais cette activité lui prenait toute son énergie.

dsc_5037Lorsque Michou a remis les clés de son magasin, la nuit même, elle s’est remise à dessiner. Il y avait comme une forme de libération. Elle a repris des cours à l’académie et s’est mise aussi à travailler dans les maisons, jouant sur les patines, les techniques décoratives et de la chaux , mais aussi les trompe-l’oeil. Elle a pu s’adonner pleinement à la peinture. « Révéler la beauté, la douceur et la profondeur des sujets qui m’inspirent par des jeux de lumière, de couleurs et de matières, telle est ma démarche. Toucher le cœur de quelqu’un, tel est mon espoir », résume-t-elle.

Michou ajoute une corde à son arc en suivant une formation d’art thérapeute. « J’ai toujours été passionnée par le développement personnel », rappelle-t-elle. « Mon père était médecin et je pense avoir hérité de lui ce désir de soigner et d’aider ».

dsc_5027

La maison de Michou lui ressemble, pleine d’originalité et de créativité dans l’aménagement, un véritable écrin que le public a déjà eu l’occasion de visiter lors d’une Randonnée d’artistes ou d’une exposition temporaire. Elle habite non loin du vignoble, avenue des Combattants, et apprécie le caractère encore villageois du quartier.

dsc_5047Michou goûte aussi régulièrement l’ambiance conviviale qui règne au vignoble de Genval. Elle a hérité de son papa le goût des vins. Ses préférés sont rouges, surtout de Bourgogne. Elle se rappelle qu’enfant, elle pouvait distinguer une piquette d’un bon Moulin-à-Vent servi à la table familiale. Bon vin ne saurait mentir!

Michou Marlière a accepté bien volontiers d’orner la contre-étiquette du Villa Beau-Site 2015. Elle a trouvé l’inspiration un peu plus bas que le domaine, sur les rives du lac de Genval, plus précisément au pavillon près de l’ancien Scoubidou. Son oeuvre s’intitule « Parenthèse au bord de l’eau ». Riche idée pour siroter un bon vin…

A noter que le tableau est à vendre. Il est exposé au restaurant « La Clé » (39, rue de la Station à 1332 Genval – www.restaurantlacle.be)

170305villabeausite2015_contreetiquette

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.